À propos de Cathy Wintsch

Cet auteur n'a pas encore renseigné de détails.
Jusqu'à présent Cathy Wintsch a créé 64 entrées de blog.

Huit enfants sur dix guérissent du cancer

Il les appelle «les enfants de l’ombre». C’est pour eux, les enfants atteints de cancer, que Marc Ansari s’active. Recherche, clinique, quête de fonds : le médecin quadragénaire est sur tous les fronts. Samedi, une soirée de gala organisée par la Fondation Dubois-Ferrière Dinu Lipatti permettra de récolter des fonds pour soutenir un de ses projets de recherche.

Alors que le cancer de l’enfant intéresse peu les groupes pharmaceutiques – les cas restent rares – et que l’argent public manque, les chercheurs doivent de plus en plus se tourner vers le privé. Fin 2011, ce  pédiatre formé à Genève et à Montréal a créé une plateforme de recherche en hématologie et oncologie pédiatrique, qui réunit des chercheurs d’horizons différents. Avec un objectif: parvenir à un traitement individualisé du cancer, plus efficace et moins toxique pour les enfants.

TdG : Combien d’enfants malades du cancer […]

2024-03-31T17:12:06+00:00mars 31st, 2024|Non classé|0 commentaire

Marc Ansari, au nom des enfants cancéreux

Responsable de l’Unité d’onco-hématologie pédiatrique aux HUG, le médecin estime qu’on peut mieux faire pour améliorer le sort des enfants cancéreux, notamment en accélérant la recherche et en imaginant des traitements sur mesure. C’est pourquoi cet humaniste a créé la Fondation CANSEARCH.

«Dis-moi, est-ce que je serai encore malade quand je serai là-haut?». C’est l’une des phrases qu’a notée dans son calepin Marc Ansari, professeur des Hôpitaux universitaires genevois (HUG), responsable de l’Unité d’onco-hématologie pédiatrique. Une façon de ne pas oublier les enfants qu’il soigne. Parmi les mots qui l’ont touché, il y a ceux d’Anthony, 15 ans, souffrant d’une tumeur osseuse stade terminal. «Bon Marc, ça suffit, je veux mourir maintenant». Ou cette requête de Leila, décédée à l’âge de 4 ans et 3 mois: «J’aimerais avoir des cheveux longs comme maman».

Le contact avec de jeunes patients atteints d’un cancer font partie de son travail quotidien. […]

2024-03-31T17:05:48+00:00mars 31st, 2024|Non classé|0 commentaire

Genetic route to chemotherapy

Interview du Prof Marc Ansari (en anglais seulement) sur la médecine personnalisée et les thérapies individualisées pour guérir du cancer.

The genetic route to chemotherapy

Sometimes the best high tech solutions are the ones that make old technology better.

Take cancer treatment.

At Geneva University Children’s Hospital, Professor Marc Ansari is using cutting edge gene sequencing tools to create individual genetic profiles for cancer patients. His aimis to make sure that each patient has an individualised cocktail of traditional drugs to ensure maximum effectiveness.

Fundamentally, most established cancer-fighting are very effective. The problem is how – and in which dose – to administer them.

And getting this right matters.

Ballpark figures suggest that between a third and a half of people in developed countries will suffer cancer at some point in their lives, while globally, cancers account for more than 16 per cent of deaths. 

Chemotherapy, for example, often comes […]

2024-03-31T17:02:21+00:00mars 31st, 2024|Non classé|0 commentaire

Jennifer Ramos – infirmière en soins palliatifs pédiatriques

Jennifer Ramos est infirmière à l’Unité d’oncologie et hématologie pédiatrique (UOHP) des HUG, certifiée en oncologie et soins palliatifs. Elle travaille à mi-temps dans l’unité et en parallèle est la référente des soins palliatifs pour l UOHP, ce qui représente 30% d’activité. Joviale et si bienveillante, elle nous raconte son quotidien.

Quel est le rôle d’une infirmière en soins palliatifs pédiatriques ?

Jennifer Ramos : Dans le cadre de mon rôle de référente en soins palliatifs, je suis des jeunes patients hospitalisés dont le pronostic vital est engagé, quand leur maladie est tellement grave, voire incurable. Je connais bien les leucémies et leurs effets, par exemple, mais j’ignore comment chaque être et sa famille vont vivre avec la maladie et la traverser. Chacun a sa boite à outils d’astuces pour survivre du mieux possible à un tel tsunami. Avec humilité, j’accompagne les […]

2024-04-01T14:40:21+00:00novembre 23rd, 2023|Non classé|0 commentaire

EBMT 2023

La plateforme CANSEARCH a présenté l’étude au plus grand congrès de thérapie cellulaire qui aura lieu à Paris en avril.   Le nom de l’étude est :  Association of busulfan pharmacokinetics and pharmacogenetics with allogeneic stem cell transplantation outcomes in pediatric patients with acute lymphoblastic leukemia:  results from the all SCTPED-Forum study

2023-10-04T16:52:54+00:00octobre 4th, 2023|NEWS|0 commentaire

Article paru dans le “Journal of Clinical Oncology » du 1er février 2021 sur les résultats intermédiaires de l’étude FORUM

Une publication dans le prestigieux « Journal of Clinical Oncology » (vers l’article), préparée avec la collaboration de chercheurs soutenus par CANSEARCH, nous dévoile les résultats intermédiaires de l’étude intitulée FORUM. Cette dernière avait pour objectif d’analyser si la chimiothérapie précédant une greffe de moelle osseuse ou de cellules souches hématopoïétiques en cas de leucémie lymphoblastique aigüe chez un enfant n’était pas préférable à la radiothérapie communément utilisée, mais qui entraîne de nombreux effets secondaires.  Or, l’étude a finalement démontré que, malgré les bons résultats obtenus avec la chimiothérapie, ceux de la radiothérapie restent meilleurs en termes de taux de guérison. Forte de ce constat, la plateforme de recherche CANSEARCH poursuit cette étude en analysant d’autres facteurs, tels que la pharmacocinétique du Busulfan liée à la génétique du jeune patient. A ce jour, l’ADN de plus de 300 patients a pu […]

2021-09-29T20:01:25+00:00mars 16th, 2021|NEWS|0 commentaire

Article sur les variations d’un gène en fonction de l’ethnicité du patient ayant un impact sur la réaction à un médicament paru dans la revue « Nature » du 3 mars 2021

Une récente publication dans le prestigieux journal scientifique «Nature» (vers l’Article) par des chercheurs soutenus par CANSEARCH porte sur les variations du gène GSTA1 en fonction de l’ethnicité du patient et de leur impact sur la métabolisation d’un médicament, le Busulfan, utilisé avant une transplantation de cellules souches hématopoïétiques lors de traitements de leucémies chez les enfants. Les résultats de l’étude ont confirmé qu’il existe une différence significative dans la distribution de ces importantes variations du gène GSTA1 parmi les populations humaines d’Afrique, d’Asie du Sud et de l’Est, d’Europe et d’Amérique. Par conséquent, il a été démontré que tous les patients, quelle que soit leur origine ethnique, devront bénéficier d’un génotypage précis des variations du gène GSTA1 avant toute administration de Busulfan, ceci afin d’optimiser le résultat du traitement.

 

2021-03-23T09:21:07+00:00mars 16th, 2021|NEWS|0 commentaire

RELIVE

Le projet RELIVE, qui consiste à mettre sur pied le 1er registre international sur les enfants rechutant d’un cancer du foie, a établi des partenariats avec tous les chercheurs du consortium CHIC venant de toute l’Europe (SIOPEL), du Japon (JPLT), d’Australie et de Nouvelle-Zélande, ainsi que des États-Unis et du Canada. Les différents groupes de recherche sont en cours d’ouverture pour ce projet et récoltent toutes les données liées aux traitements récemment utilisés pour les enfants rechutant d’un cancer du foie. L’objectif est d’insérer ces données dans un registre central international, basé au sein des Hôpitaux Universitaires de Genève, pour ensuite étudier comment améliorer à l’avenir la survie de ces enfants. Lien vers le site internet de RELIVE : https://relive-international.net

2021-03-16T07:42:13+00:00mars 16th, 2021|NEWS|0 commentaire

Titre

Aller en haut